08/04/2009

Vinexpo 2009 : une étude Femmes et Vins porte un rude coup aux clichés

Vinexpo a fait pratiquer une étude sur la consommation de vin de 4000 femmes au Royaume-Uni, en France, au Japon, en Allemagne et aux Etats-Unis. C’est la première étude de ce type menée à cette échelle.

Les femmes ont répondu à des questionnaires mis en ligne sur les sites de magazines leaders sur le vin et d’art de vivre, c’est à dire, pour le Royaume-Uni, decanter.com et livingetc.com. Les résultats ont été présentés par Sarah Kemp, directrice des publications de Decanter, Sara Norrman, rédactrice en chef de Livingetc et Robert Beynat, PDG de Vinexpo.

L’étude révèle deux scoop sur les comportements des consommatrices de vins : elles préfèrent le vin rouge, jugent la consommation de vin compatible avec une alimentation équilibrée. Côté influences, elles se méfient des campagnes marketing qui les ciblent de façon trop évidente et se disent majoritairement pas affectées par les messages gouvernementaux de santé publique (54 % des consommatrices britanniques ont ainsi déclaré que les campagnes gouvernementales n’influaient pas sur leur relation au vin : « la prévention à la massue ne fonctionne pas », a commenté Sarah Kemp).

Le PDG de Vinexpo, Robert Beynat, a commenté les resultats de l’étude : «nous avions l’image de consommatrices américaines et japonaises préférant le vin blanc. Nous avons eu la surprise de constater que ce n’est pas le cas. » Le Président de Vinexpo a par ailleurs salué avec enthousiasme, le qualifiant d’extraordinaire, le chiffre suivant : 79 % des femmes ont dit boire du vin parce qu’elles en aiment le goût et non parce que c’est à la mode. Lire la suite sur
Vitisphere.com

Source : Decanter sur Vitisphere.com

Voir toutes les actualités

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.